Impossible de passer à côté : les applications de l’intelligence artificielle se multiplient ces dernières années et le domaine de la production de contenus ne fait naturellement pas exception. On parle notamment de plus en plus de la rédaction assistée par l’intelligence artificielle.

Que faut-il en penser ? Quels sont les avantages et les limites de l’intelligence artificielle pour le content marketing ? Les rédacteurs vont-ils être remplacés par l’IA ? Comment utiliser à bon escient l’intelligence artificielle pour proposer des contenus toujours plus qualitatifs à son audience ?

Intelligence artificielle dans les contenus : de quoi parle-t-on exactement ?

L’intelligence artificielle dans les contenus Web peut prendre de multiples formes, mais celle qui fait couler le plus d’encre en ce moment c’est la technologie NLP (Natural Language Processing).

La promesse du NLP est plutôt alléchante : comprendre et générer du langage humain, tout en intégrant les nuances et complexités de la linguistique. Vous l’aurez compris, l’objectif est que ces IA soient capables de produire du contenu texte « naturel », dont vous auriez du mal à croire qu’il n’a pas été écrit par un humain.

Les plus sceptiques pourraient assimiler cette ambition à de la science-fiction, mais c’est déjà une réalité ! En mai 2020, OpenAI a lancé GPT-3 (Generative Pre-trained Transformer 3), un programme d’intelligence artificielle qui a d’ores et déjà été reconnu par les chercheurs comme le modèle de langage le plus puissant jamais élaboré. Sans intervention humaine, il est capable de générer du texte de façon intelligente, sur des contenus parfois longs de plusieurs milliers de mots. Une petite révolution.

L’IA dans les contenus : avantages et inconvénients

En l’état actuel des choses, l’IA n’est pas prête à remplacer l’humain. Même le programme le plus abouti a encore besoin d’être initialisé par un être humain, et de se baser sur du travail humain pour apprendre et progresser.

Malgré cela, il va sans dire que l’intelligence artificielle possède d’ores et déjà des atouts certains pour la production de contenus. Le principal étant qu’elle permet de travailler plus vite :

  • Les capacités d’analyse de l’IA sont beaucoup plus rapides que celles d’un humain. Elle peut ainsi scanner un grand nombre de contenus en un temps record, et proposer des suggestions de contenus, de plans d’articles, etc.
  • Certaines tâches sans valeur ajoutée et/ou très chronophages peuvent être prises en charge par l’IA : identification des contenus à optimiser, à mettre à jour, préanalyse des requêtes utilisateurs, etc.

Ceci étant dit, l’IA est loin d’être dénuée de points faibles :

  • Si votre objectif était de remplacer une partie de vos équipes par des programmes d’intelligence artificielle, il faudra vous armer de patience ou changer de stratégie : la technologie n’est pas suffisamment avancée pour se substituer totalement à des rédacteurs ou des experts SEO.
  • La maîtrise du langage par les intelligences artificielles s’appuie sur l’analyse de textes déjà existants, elles n’ont pas de connaissances empiriques ou pratiques sur le sujet. Pour insuffler de l’âme à un texte, pour faire preuve de sens critique quant à un contenu ou à une ligne éditoriale, l’humain est encore irremplaçable aujourd’hui.  
  • Le temps et le coût d’apprentissage des IA sont pour le moment très élevés, et certains problèmes restent irrésolus : formulation de propos polémiques, diffusion de stéréotypes et préjugés, etc.

Les moteurs de recherche récompensent la qualité, l’originalité et la pertinence des informations pour établir les classements de résultats. Attention donc à la tentation de produire des contenus rapidement avec des IA, au détriment de la valeur ajoutée pour les internautes. Google a d’ailleurs mis en garde contre cette pratique : « Le contenu généré automatiquement repose sur la programmation. Lorsque ce contenu est destiné à manipuler les classements de recherche plutôt qu’à aider les utilisateurs, Google peut intervenir ».

Les applications utiles et pertinentes de l’IA dans les contenus aujourd’hui

Les potentialités de l’intelligence artificielle pour la production de contenus n’ont pas fini de nous faire rêver. Mais concrètement, aujourd’hui, l’IA peut surtout vous être très utile pour :

  • Trouver des idées de sujets pertinents pour votre audience et bâtir des cocons sémantiques.
  • Optimiser vos contenus pour le référencement : sur quels mots-clés se positionner ? Quels contenus nécessitent des mises à jour et des améliorations ? etc.
  • Proposer des squelettes de textes, avec des suggestions de titres et sous-titres, de nombre de mots, etc. pour écrire vos contenus plus vite.
  • Personnaliser les contenus proposés à votre audience : en fonction des préférences et des besoins des internautes, l’IA peut leur pousser les contenus les plus susceptibles de les intéresser.
  • Évaluer la performance de vos contenus : élaboration de rapports statistiques pour suivre les KPI les plus judicieux en fonction de votre stratégie de contenus et de ses priorités.

Vous l’aurez compris, l’intelligence artificielle est très utile pour gagner en productivité, mais doit être utilisée avec perspicacité, pas seulement dans une optique de réduction des coûts, mais plutôt comme un outil qui vous permettra de produire des contenus personnalisés, à forte valeur ajoutée, plus rapidement. L’intelligence artificielle représente un potentiel incroyable pour mieux comprendre votre audience, ses attentes et ses intentions de recherche. A vous de vous en saisir pour produire un contenu encore plus qualitatif !