Indémodables par nature, les contenus evergreen sont la clé de voûte d’une stratégie éditoriale performante. Promesse d’une croissance de trafic sur le long terme, ils sont très appréciés des moteurs de recherche.

Quelles sont les caractéristiques principales des contenus evergreen ? Quelles sont les bonnes pratiques à suivre pour produire des contenus evergreen de qualité, à la hauteur des ambitions de votre stratégie de contenus ? On a fait le tour de la question.

C’est quoi un contenu evergreen ?

Le concept de l’evergreen, c’est le non-périssable. Un contenu evergreen est un contenu dont les informations sont en majorité intemporelles.

A quoi reconnaît-on un contenu « toujours vert » ?

  • Il est pérenne : contrairement à un contenu d’actualité qui finira plus ou moins rapidement par être obsolète, la durée de vie du contenu evergreen est théoriquement infinie.
  • Il ne nécessite pas de mises à jour, ou peu : l’idée du contenu evergreen est de rester intéressant et instructif quelle que soit la date à laquelle l’internaute le lira.
  • C’est un contenu très qualitatif, exhaustif et, le plus souvent, pédagogique.

Contenu evergreen : les points forts

Les contenus evergreen sont un incontournable absolu dans une stratégie éditoriale, et pour cause :

  • Ils sont très efficaces pour générer du trafic organique sur le long terme : du fait qu’ils n’ont pas de date de péremption, ils sont susceptibles d’attirer des internautes de manière durable.
  • Une fois publiés, ils ne demandent que peu de « maintenance » : les mises à jour restent à la marge, même si elles peuvent avoir leur utilité.
  • Les contenus evergreen sont un témoin de l’expertise d’une marque sur son sujet : informatifs et qualitatifs, ils renvoient une image de fiabilité aux internautes.
  • Ils permettent de toucher un large public : les contenus evergreen peuvent toucher une audience qui, à la base, n’est pas forcément intéressée par les services de votre entreprise.

Bon à savoir : si les contenus evergreen ont des avantages à la pelle, ce n’est pas pour autant qu’il faut renoncer à la production de contenus plus périssables. Les contenus d’actualité ont également un rôle à jouer dans une stratégie éditoriale : ils permettent de créer un lien avec son audience, et offrent une spontanéité qu’on ne retrouvera pas sur des contenus evergreen. Favoriser l’un plutôt que l’autre, ou bien investir dans les deux, dépendra des objectifs et des priorités de votre stratégie de contenus.

Les formats possibles pour un contenu evergreen

Certains formats de contenus se prêtent plus que d’autres à l’usage de l’evergreen :

  • Les articles de blog de type guides et conseils : ces contenus apportent des réponses précises aux internautes, et participent à démontrer votre expertise sur les thématiques abordées.
  • Les tutoriels / fiches pratiques : ils viennent aider votre audience sur des sujets très concrets, sur lesquels vous avez une plus-value et une légitimité à les accompagner.
  • Les livres blancs : hautement qualitatifs, les livres blancs ont l’avantage supplémentaire de vous permettre de capter des leads qualifiés.
  • Les FAQ : l’idée est de répondre de manière exhaustive aux questions les plus fréquemment posées par vos internautes. Vous avez une véritable valeur ajoutée sur ce type de contenus puisque vous êtes les seuls à pouvoir y répondre de manière pertinente.

La recette d’un contenu evergreen réussi

Les ingrédients d’un contenu evergreen performant sont :

  • Le bon sujet : c’est probablement l’ingrédient LE plus important. Pour trouver des sujets de contenus evergreen qui cartonneront, vous devez pouvoir répondre aux questions suivantes : qu’est-ce qui intéresse mon audience ? Quelles sont leurs interrogations, leurs doutes, leurs besoins ? (sur votre thématique d’expertise naturellement). Passer au crible vos outils statistiques pour connaître les requêtes de vos internautes, analyser les commentaires publiés sur votre site, vos réseaux sociaux, etc., et faire de la veille chez vos principaux concurrents, devrait déjà vous donner une bonne idée des sujets à traiter en priorité.
  • L’exigence de qualité : cette exigence doit être un fil rouge sur tous les contenus que vous produisez, mais c’est encore plus vrai sur des contenus evergreen, amenés à durer. Un contenu d’actualité ne rapportera du trafic que sur une période relativement courte. En revanche, les internautes peuvent tomber sur vos contenus evergreen des années après leur publication. Il est donc essentiel de ne pas rogner sur le degré de qualité de ces contenus, qui seront une vitrine perpétuelle pour votre site.
  • La bonne façon de rédiger : le style rédactionnel doit être intemporel. Evitez les références à des évènements d’actualité qui seront oubliés dans quelques mois, évitez les tournures de phrase de type « ce mois-ci », « cette année », etc. L’idée est que votre audience pourra lire ce contenu demain… ou dans quelques années. La forme doit rester pertinente quelle que soit la date de lecture du contenu.
  • Le bon dosage : les contenus evergreen représentent une base solide pour votre stratégie éditoriale, mais ne peuvent pas tout. Il sera important aussi de proposer d’autres types de contenus à votre audience, qui permettront la création d’un lien d’intimité, un ancrage de la relation dans le quotidien.

Important : ce n’est pas parce qu’un contenu est evergreen qu’il ne faudra jamais le mettre à jour. Une mise à jour de temps à autres, même mineure (changement d’un chiffre, d’une date, d’un texte de loi, d’un point de réglementation, etc.), est un signal très positif pour les moteurs de recherche d’une part, mais aussi pour les internautes. C’est une preuve qu’ils peuvent vous faire confiance.

Psssst… On vous dévoile nos best practices pour optimiser la mise à jour de vos contenus dans cet article !