Le recyclage de contenus est une bonne pratique incontournable pour faire vivre votre site, en tirant parti au maximum de l’existant. Pour être réellement efficace en revanche, il est capital de toujours garder en ligne de mire les attentes de votre audience.

On fait le tour des nombreux avantages du recyclage de contenus, ainsi que les dos and don’ts pour recycler intelligemment et ne pas perdre en qualité.

Pourquoi recycler d’anciens contenus ?

Des contenus rapides et faciles à produire

C’est mathématique : partir d’un contenu existant est bien moins chronophage que de partir de zéro. Le recyclage de contenus permet ainsi un gain de temps précieux.

C’est aussi un excellent moyen d’augmenter la durée de vie de vos contenus, et donc d’améliorer leur rentabilité.

Une bonne pratique SEO

Ré-intervenir sur un contenu est un excellent signal pour les moteurs de recherche : c’est la preuve que la qualité de votre site vous importe et que vous ne laissez pas vieillir vos contenus au point de les laisser devenir obsolète.

Cette attention portée à la qualité de vos contenus est récompensée dans le positionnement de vos pages dans les résultats des moteurs de recherche.

A noter : par ailleurs, l’ancienneté d’une page fait partie des éléments pris en compte par l’algorithme de Google pour l’élaboration des SERP (pages de résultats). Pour réussir à se positionner sur un mot-clé spécifique, il vaut donc mieux repartir d’une page existante (qui traitait déjà ce sujet) que vous optimiserez, plutôt que de créer une nouvelle page.

L’opportunité de capter une audience plus large

Nous le verrons un peu plus loin, le recyclage de contenus peut passer par le fait de décliner un contenu dans plusieurs formats : par exemple reprendre les informations d’un article dans une infographie.

Cette manière de recycler les contenus permet de s’adresser à une cible plus large. En vivant à travers différents médiums, votre contenu capte une nouvelle audience.

Une meilleure crédibilité de marque

Recycler ses contenus est également l’occasion de les adapter à votre stratégie marketing actuelle, et d’améliorer la qualité de certains contenus, qui ne correspondaient peut-être pas (ou plus) à vos standards d’exigence actuels.

En donnant une seconde vie à d’anciens contenus, vous consolidez votre message de marque, ce qui apporte cohérence et crédibilité à votre discours.

Recycler d’anciens contenus : comment faire ?

Avant toute chose…

Avant de vous donner plus d’informations sur la façon concrète de recycler ses contenus, une petite précision s’impose : un recyclage de contenus efficace doit nécessairement apporter une valeur ajoutée à votre audience.

En réutilisant des contenus sans penser à la plus-value pour l’internaute, vous risquez d’être contre-productif : perte de qualité, mauvaises performances SEO, insatisfaction de votre audience.

Quels contenus recycler ?

Si en théorie, n’importe quel contenu peut être recyclé, selon les priorités de votre stratégie marketing, voici des pistes intéressantes à explorer :

  • Recycler les contenus performants : les sujets traités dans vos meilleurs articles de blog, vos meilleures vidéos ou encore livres blancs intéressent manifestement votre audience. Miser sur un recyclage de ces contenus vous apporte la certitude de prendre la parole sur des thématiques qui captivent votre cible.
  • Recycler les contenus evergreen : les contenus non-périssables représentent une belle opportunité de recyclage dans la mesure où ils sont une base solide pour être déclinés en plusieurs formats. Les informations qu’on y trouve, a priori peu susceptibles d’évoluer dans le temps, valent la peine d’investir sur des mediums de type infographies ou vidéos.
  • Recycler les contenus qui ont besoin de mises à jour : plutôt que de laisser vos contenus obsolètes, et/ou peu qualitatifs, mourir de leur belle mort, vous pouvez les rafraîchir, les actualiser, faire évoluer leur format, etc. pour leur donner une deuxième vie.

A noter : prenez le temps de répertorier vos contenus marronniers (si vous en avez). De cette façon, vous pourrez les réutiliser efficacement quand le calendrier s’y prêtera.

Concrètement, comment s’y prendre ?

Il existe de nombreuses façons de recycler vos contenus ; l’important étant de garder au cœur de vos préoccupations le besoin de votre audience.

Voici quelques pistes :

  • Optimiser des anciens contenus : retravailler de vieux contenus pour les mettre au goût du jour est un excellent réflexe à prendre. On vous explique comment mettre à jour vos contenus de manière efficace, pour avoir le meilleur retour sur investissement possible dans notre article dédié !
  • Décliner un contenu dans plusieurs formats (infographie, vidéo, etc.) : un format visuel peut apporter beaucoup à votre audience (plus de clarté, plus adapté à leur mode de consommation de contenus, etc.). Choisir de multiplier les supports pour un même sujet peut être un vrai plus, les différents formats se complétant et s’enrichissant mutuellement.
  • Adapter un contenu pour les réseaux sociaux : créer du contenu exclusif pour les réseaux sociaux est extrêmement chronophage. En transposant un contenu déjà existant sur votre site pour les réseaux sociaux (texte court, citation avec un lien, visuel impactant, etc.), vous investissez un canal supplémentaire pour venir capter votre audience.
  • Regrouper plusieurs contenus pour créer un livre blanc : réutiliser des contenus existants pour créer un nouveau guide exclusif est un excellent moyen de générer des leads solides et d’asseoir votre expertise de marque.

***

Quelle que soit la forme de recyclage de contenus que vous choisirez, n’oubliez pas de monitorer son impact dans le temps. De cette manière, vous saurez quels sont les formats sur lesquels concentrer vos efforts.